Débouchés


Déjà 7 ans d’existence pour la formation d’Ingénieur en Maintenance de Véhicules (nouvelle appellation Mécatronique ingénierie assistance de véhicules) voulue par les professionnels des services de l’automobile. Pour la 8eme rentrée universitaire, arrivent plus de contrats d’apprentissage que de places proposées par le CNAM et le GARAC: les concessionnaires plébiscitent la formation….

Les raisons d’une création pour l’Après-Vente Auto, Moto et VI.
Le CNPA, avec l’aide du CNAM, de l’ANFA et du GARAC, et l’appui du GNESA, de la FFC et de la FNCRM (AFISA), a crée cette formation d’ingénieur pour la Branche, en 2008. Il s’agit de répondre à deux besoins :
Faire face à la complexité accrue des interventions après-vente dans le cadre de la politique de satisfactions clients omniprésente en ayant un référent technologique
Faire face à l’absence de cadres de haut niveau capables de manager avec profit la globalité de ces contraintes : managers de process (organisation, relations clients, RH, etc.)

Bilan en 2015: 75% des ingénieurs dans l’Après-Vente Auto, Moto et VI
Aujourd’hui, le bilan s’avère plus que positif. 75% des ingénieurs formés travaillent pour les services de l’après-vente auto, moto et véhicule industriel et 25% dans des secteurs connexes: des chiffres encore plus satisfaisants que prévus !
La réussite de cette formation en 3 ans en apprentissage après un BAC + 2 ou une licence, relève d’une alchimie voulue par les créateurs de la formation: chaque mission principale fait l’objet d’un accord entre l’entreprise, le candidat, les formateurs du CNAM et du GARAC. Les Maîtres d’apprentissage de haut niveau sont, en général, les Directeurs généraux ou des cadres expérimentés qui assurent le suivi du jeune pour des missions à valeur ajoutée.
Régulièrement, la structure AFISA, grâce à une écoute attentive des besoins de la Profession, propose des adaptations de la formation, validées par la CTI.

Des entreprises « accros » pour des missions de confiance
Recruter les futurs cadres, dirigeants ou repreneurs, tels sont les objectifs de groupes comme Métin, Jallu Berthier, Rousseau, Rabot, Vauban etc…(plusieurs ingénieurs dans ces entreprises) et de tous les autres entreprises parties prenantes.