La référence de la profession
CAP

Réparation des carrosseries

Capable d’opérer dans un atelier indépendant, chez un concessionnaire ou dans l’atelier intégré à une structure,
le titulaire de ce diplôme connaît les différents matériaux et composants d’une carrosserie ainsi que
les techniques nécessaires à leur réparation.

Les qualifications à l'issue du diplôme

Le titulaire du CAP Réparation des carrosseries sait déposer et reposer les éléments de carrosserie après leur réparation
impliquant redressage, soudure, masticage, restructuration…
Il est à même de contrôler les structures (trains roulants et soubassements), de préparer et de réaliser la mise en peinture.

L'organisation de la formation

Accessible à l’issue d’une classe de 3e et aux jeunes âgés de 16 ans minimum, le CAP se déroule sous contrat d’apprentissage.
Les deux années d’études se composent de 60 semaines en entreprise et de 34 semaines au Centre de Formation des Apprentis.

Les connaissances et savoir-faire

Une semaine en CFA comprend une quinzaine d’heures d’enseignement général.
S’y ajoutent entre 12 et 14 heures d’enseignement professionnel.
L’enseignement technique théorique représente cinq heures durant lesquelles l’élève se concentrera sur la construction mécanique. Deux heures de sport complètent le cursus.

La poursuite des études

À l’issue du CAP Réparation des carrosseries, le titulaire du diplôme peut s’orienter vers un :

  • CAP Peinture des carrosseries (spécialisation d’un an)
  • Bac Professionnel Réparation des carrosseries (en deux ou trois ans)
  • Bac Professionnel Construction des carrosseries (en deux ou trois ans)
Les métiers possibles

À la sortie du GARAC ou après quelques années d’expériences,
les titulaires du CAP peuvent exercer la fonction de carrossier – réparateur.

TÉLÉCHARGER LA FICHE DIPLÔME

Compétences
Carrosserie
Les Diplômes associés
96%
de réussite aux examens
96%
d'insertion professionnelle à 6 mois
Conception Staccato / Réalisation Koredge