La référence de la profession
BTS

Maintenance des véhicules
option C motocycles

Techniciens dans l’âme, les titulaires du BTS Maintenance des véhicules option C motocycles
maîtrisent toutes les activités liées à l’entretien et à la réparation des deux-roues.
La gestion qualité, l’animation d’équipe ou encore la relation clients font aussi partie de leur quotidien.

Les qualifications à l'issue du diplôme

Le technicien supérieur est en mesure d’effectuer des opérations de maintenance
et de réparation complexes suite à divers diagnostics.
Il dispose également de compétences en informatique lui permettant d’exploiter les logiciels spécialisés.
La formation aiguisera enfin son sens de l’organisation, de la gestion et de la communication.

L'organisation de la formation

Cette formation sous statut scolaire est accessible après un Bac Pro Maintenance des véhicules auto,
véhicules de transport routier ou moto.
Les titulaires de bacs S ou STI Génie Mécanique peuvent aussi se lancer dans l’aventure
après deux semaines de stage découverte en début de première année.
Tous les élèves suivront deux stages de cinq semaines, celui de seconde année
portant sur la réparation mécanique et le diagnostic en vue de réaliser un dossier professionnel.

Les connaissances et savoir-faire

Les 35 heures de cours hebdomadaires s’organisent autour de trois blocs d’enseignement d’une dizaine d’heures chacun.
Le premier est général, le deuxième technique théorique avec de l’analyse de comportement des systèmes,
des co-enseignements en anglais et mathématiques ou encore de la gestion de relation clients.
L’enseignement professionnel s’articule autour des thèmes suivants :

  • organisation de maintenance
  • technologie et travaux pratiques
  • activités de réparation et de diagnostic complexe

Le contrôle des connaissances fera l’objet de deux à quatre heures hebdomadaires de devoirs surveillés et d’examens blancs.

La poursuite des études

À l’issue du BTS, les jeunes peuvent s’orienter vers une licence professionnelle de type OMSA, 3EV ou encore vers un CQP RAV.
Les meilleurs d’entre eux peuvent se lancer dans une formation d’ingénieur Mécatronique
spécialité Ingénierie des process d’assistance aux véhicules.

Les métiers possibles

À la sortie du GARAC ou après quelques années d’expériences, les titulaires du BTS peuvent exercer
les fonctions de technicien supérieur, réceptionnaire, chef de service après-vente, service études et essais, service clientèle…

TÉLÉCHARGER LA FICHE DIPLÔME

Compétences
Digitalisation Gestion Mécanique-électronique Véhicule autonome
Véhicule électrique Véhicule hybride
Les Diplômes associés
96%
de réussite aux examens
96%
d'insertion professionnelle à 6 mois
Conception Staccato / Réalisation Koredge